André DUSSOLLIER

André DUSSOLLIER

dussollier_andre

Au cinéma, André Dussollier a été l’interprète d’Alain Resnais (L’Amour à mort en 1984, Mélo en 1986, On connaît la chanson en 1997 – César du meilleur acteur – , Cœurs en 2006, Les Herbes folles en 2009), de Jean Becker (Les Enfants du marais en 1998, Un crime au paradis en 2000, Effroyables jardins en 2002), de Claude Sautet (Un cœur en hiver en 1991 – César du meilleur acteur pour un second rôle), de Éric Rohmer (Perceval en 1980, Le Beau Mariage en 1981), de Coline Serreau (Trois hommes et un couffin en 1984), d’Étienne Chatiliez (Tanguy en 2001), de Jean- Pierre Jeunet (Un long dimanche de fiançailles en 2003 , Micmacs à tire-larigot en 2008), de Pascal Thomas (Mon petit doigt m’a dit en 2004, Le crime est notre affaire en 2008, Associés contre le crime en 2011), de Bertrand Blier (Les Acteurs en 1999), de François Dupeyron (La Chambre des officiers en 2000 – César du meilleur acteur pour un second rôle), de Marc Dugain (Une exécution ordinaire en 2009), d’André Téchiné (Impardonnables en 2010), d’Anne Fontaine (Mon pire cauchemar en 2010), de Guillaume Canet (Ne le dis à personne en 2005), d’Olivier Marchal (36 quai des Orfèvres en 2004), de Claude Lelouch (Toute une vie en 1973), de François Truffaut (Une belle fille comme moi en 1972), de Nicolas Boukhrief (Cortex en 2006), d’Arnaud et Jean-Marie Larrieu (Vingt et une nuits avec Pattie en 2015 – prix Lumière du meilleur acteur 2016) et de François Desagnat (Adopte un veuf, 2016).

Au théâtre, il a joué dernièrement dans Monstres sacrés, sacrés monstres qu’il a écrit et mis en scène (2001- 2004, prix Plaisir du Théâtre), Les Athlètes dans leur tête de Paul Fournel qu’il met en scène (2003-2007) et Diplomatie de Cyril Gely, mis en scène par Stéphane Meldegg (2010-2012).

André Dussolier a reçu le Molière 2015 du meilleur comédien de Théâtre Public pour Novecento.