Élodie MENANT

Elodie MENANT

Portrait Elodie Menant

Un parcours atypique.
Après Math Sup/Math Spé, Elodie Menant se forme au cours Florent et au Studio Muller, à la danse et au chant.

Au théâtre, on la voit dans de nombreux spectacles dont la comédie musicale "Le soldat rose" de Louis Chedid au Casino de Paris, au Palais des congrès de Paris et en tournée dans de nombreux Zenith de France, dans "La Pitié dangereuse" de Stefan Zweig, texte qu’elle adapte et pour lequel elle reçoit le Prix de la "Révélation féminine au festival d’Avignon 2013".
En 2014, elle adapte et met en scène "La Peur" également de Stefan Zweig, créé au Festival d’Avignon. Elle sera ensuite en alternance sur le rôle principal. Ce spectacle a été nommé aux Molières 2016 dans la catégorie "Révélation féminine"

En 2015, Élodie met en scène "Un peu de sexe ? merci, juste pour vous être agréable !" de Franca Rame et joue dans "Le Collectionneur" de John Fowles, mis en scène par Thierry Jahn et Céline Ronté.
En 2016, au festival d’Avignon, elle joue dans "La Peur" et dans "Après une si longue nuit" mis en scène par Laurent Natrella, sociétaire de la Comédie-Française.

 En 2016-2017, "La Peur" est à l'affiche du Théâtre Michel et en tournée et "Après une si longue nuit" en tournée et au festival d’Avignon.

Élodie vient d’écrire une pièce intitulée "Athlète" qui sera mise en scène par Mathilda May.

En 2018, elle jouera dans "J’suis pas belle, suis vivante", co-écriture avec Eric Bu, pièce qui sera mise en scène par Johanna Boyé.