Sulki et Sulku ont des conversations intelligentes

  • Sulki et Sulku ont des conversations intelligentes

    Sulki et Sulku ont des conversations intelligentes

    Sulki et Sulku affiche 40x60

    À peine sortis de la pièce Musée haut, musée bas, où ils figuraient en tant qu’œuvre d’art, Sulki et Sulku ont ressenti le besoin irrépressible de continuer à discuter ensemble. Jean-Michel Ribes n’est pas parvenu à les en empêcher, et ce n’est pas faute d’avoir essayé.
    Vous trouverez ici quelques-unes de leurs conversations qu’il a réussi à retranscrire. Ils lui ont assuré qu’elles étaient intelligentes. Il n’en est pas sûr, mais avec eux on ne sait jamais.

    Avec Romain COTTARD et Damien ZANOLY
    De et mise en scène: Jean-Michel RIBES
    Décor: Patrick DUTERTRE
    Musique:
    Reinhardt WAGNER
    Lumière:
    Hervé COUDERT
    Costumes:
    Juliette CHANAUD
    Assistante à la mise en scène:
    Virginie FERRERE

    "Il y a de la gaieté dans l'air, une joie formidable dans cette partie de ping-pong narquoise et maligne qui réjouit qui veut bien se laisser aller au seul plaisir du jeu. Bravo !" - Le Figaroscope

    "Ces conversations intelligentes sorties du chapeau de Jean-Michel RIBES s'enchaînent en des coqs à l'âne délicieux. Son art libre de la digestion et du rapprochement des contraires, ciselé à la virgule près, est assumé avec brio par deux acteurs à la présence presque dansante... Bel instantané théâtral !" - Télérama

    "Romain COTTARD (Sulki) et Damien ZANOLY (Sulku) forment un joli duo dadaïste en cultivant une distance burlesque de bon aloi. Nous, on embarque." - Les Échos

    "RIBES a la bonne idée d'en faire les deux seuls héros de sa nouvelle pièce de courtes discussions souvent absurdes sur des sujets souvent importants. C'est magnifiquement joué" - L'Express

    > RÉSERVER EN LIGNE

    Du 15 janvier au 3 mars 2019

    Soirées
    Mardi, mercredi, jeudi, vendredi et samedi : 20h

    Matinées
    Samedi: 17h
    Dimanche : 15h

     Relâche exceptionnel le 29 janvier

    Tarifs

    1° catégorie : 34 €
    2° catégorie : 20 €
    - de 26 ans: 10 €
    Abonnés du Théâtre du Rond Point: 19€


    Entretien avec Jean-Michel RIBES

    Sulki et Sulku parlent beaucoup… Ils n’agissent jamais ?
    Parler c’est agir. Ne serait-ce que la langue qui bouge, la mâchoire qui remue, les yeux qui cillent et puis surtout les mots qui, s’ils ne sont pas en mouvement, meurent.
    Pour moi Sulki et Sulku, ce sont deux personnages source de fantaisie dans la liberté d’un dialogue à la fois aérien, cocasse et surtout surprenant. J’ai écrit ces deux personnages en leur demandant avant tout de me désennuyer, c’est-à-dire de m’emmener ailleurs en me faisant rire.

    Ce sont deux figures d’un même rêve ?
    Sulki et Sulku ne sortent pas d’un rêve, ils sortent de ma pièce Musée Haut, Musée Bas où ils étaient deux œuvres d’art vivantes. J’ai senti qu’ils voulaient continuer leurs discussions comme des enfants qui s’amusent et ne veulent pas arrêter de jouer même quand leurs parents leur demandent d’arrêter et de passer à table. Sulki et Sulku eux continuent de jouer sous la table.

    Ils s’affrontent ?
    Disons que parfois ils se disputent. Comme tous les gens qui se livrent bataille sachant que c’est la meilleure des façons de rester amis. Ils discutent donc se comprennent, ce qui leur permet de s’envoler tous les deux vers des destinations qu’ils jubilent de ne pas connaître.

    Peut-il s’agir de la même personne ?
    Non. Il y a Sulki qui est Sulki et Sulku qui est Sulku, ce n’est ni un monologue coupé en deux ni une seule âme habitant deux personnes.

    Ne serait-ce pas un rêve de Dubillard, de Ionesco, ou de Topor ?
    Ce n’est pas impossible. J’aimerais bien mais pour vous dire vrai ni Dubillard, ni Ionesco, ni Topor ne dorment avec moi et Sulki et Sulku non seulement je les ai rêvés tout seul mais ils m’ont parfois accompagné quand je ne dormais pas. Je les ai souvent sentis près de moi pour me porter secours quand la réalité devenait trop étouffante.
    Sulki et Sulku sont un peu mon gilet de sauvetage quand vous risquez de vous noyer dans les certitudes des gens qui savent.

    Ils parlent du pape, du terrorisme, des intégrismes…
    Et en même temps ils n’en parlent pas. Ils ont cette capacité magique de discuter de gens connus sans jamais les décrire ou les caricaturer. Ils les réinventent dans d’autres situations, ils les devinent dans des endroits où personne ne les a jamais vus.
    De qui parlaient Picabia, Desnos, Breton ou Aragon lorsqu’ils racontaient leurs histoires ? De leurs désirs, de leurs caprices, de leurs envies ! Sulki et Sulku sont deux personnages qui ont l’insolence d’être eux-mêmes pour leur plus grand plaisir et le mien.

    Ils s’inscrivent dans ton projet de rire de résistance ?
    Oui… puisqu’ils résistent à la banalité du discours, au consensus de ce qui nous est donné pour beau, pour bien ou mal… Ils imaginent le pape, par exemple, dans un supermarché, et pourquoi pas ? Même si ce pape-là, François, m’a un peu devancé, il a sans doute lu la pièce…

    Tu l’as écrite dans quel état d’esprit, cette nouvelle pièce ?
    Comme tout ce que j’ai écrit, sans volonté de dire, d’enseigner ou de faire comprendre, je me suis laissé envahir par ces deux personnages qui sont venus cogner à ma porte, que j’ai laissés entrer et qui m’ont rapidement enchanté.

    J’ai proposé à Romain Cottard et Damien Zanoly de devenir Sulki et Sulku, deux jeunes comédiens qui vont devenir avec élégance et cocasserie ces deux dandys tendres et insolents. Je retrouve Patrick Dutertre que je n’ai pas quitté depuis mon émission Palace, il a inventé un décor tout en lumière changeante, lumière  créée par  Hervé Coudert. Juliette Chanaud qui les avait déjà habillés avec talent pour les créations de Musée Haut, Musée Bas au théâtre comme au cinéma, les as vêtus à nouveau avec son imagination habituelle et Virginie Ferrere m’accompagne une fois de plus pour les faire vivre en scène.

    Et où vont-ils, Sulki et Sulku ?
    Si je savais…

    Propos recueillis par Pierre NOTTE

    Sur scène

    slider imageslider imageslider imageslider imageslider imageslider imageslider image

    La distribution

    Romain COTTARD

    Romain COTTARD

    Sulki

    Damien ZANOLY

    Damien ZANOLY

    Sulku

    L'équipe

    Jean-Michel RIBES

    Jean-Michel RIBES

    Auteur et metteur en scène

    Juliette CHANAUD

    Juliette CHANAUD

    Costumes

    Patrick DUTERTRE

    Patrick DUTERTRE

    Décor

    Virginie FERRERE

    Virginie FERRERE

    Assistante à la mise en scène

    Reinhardt WAGNER

    Reinhardt WAGNER

    Musique

    Hervé COUDERT

    Hervé COUDERT

    Lumière