Eldorado 1528

Affiche Eldorado 1528

Joué du jeudi 07 septembre 2023 au dimanche 31 décembre 2023

Soirées

Mardi, mercredi, jeudi, vendredi et samedi à 19h

Matinées

Dimanche à 17h15

À propos

Au printemps 1528, Alvar Nuñez Cabeza de Vaca est un conquistador parmi d’autres qui s’apprête à débarquer en Floride, à la recherche de la mythique cité d’Eldorado. L’expédition est un fiasco et se termine par un naufrage.
Huit ans plus tard, Alvar réapparaît de l’autre côté du continent, au Mexique. Presque nu, à la tête d’une escorte de près de mille indiens, il est méconnaissable.
Que s’est il passé ? Comment a-t-il fait pour survivre seul en plein monde amérindien, et surtout, qu’a-t-il vu?

Avec Alexis Moncorgé

De Alexis Moncorgé
Mise en scène Caroline Darnay

Scénographie Morgane Baux
Costumes Colombe Lauriot Prevost
Lumières Denis Koransky
Musique Romain Trouillet
Assistant chorégraphe Nicolas Vaucher

Autres spectacles à découvrir

Fair Play

Dernière le dimanche 21 juillet 2024

Fair Play

Aïe

Première le mercredi 04 septembre 2024

Aïe

Le mot de l’auteur

La collision tragique du continent américain et européen m’a toujours fasciné, et lorsque j’ai découvert la vie de Cabeza de Vaca je me suis tout de suite dit qu’elle devait être partagée d’une façon ou d’une autre. Ma façon de partager c’est le théâtre, transmettre à travers ma voix, alors pour la première fois j’ai pris ma plume et j’ai écrit. Je voulais offrir un voyage au spectateur, le faire s’évader du tumulte moderne, en faisant la connaissance d’un vagabond céleste venu nous rendre visite comme un fantôme sorti d’un rêve.
Alvar marche seul, et va de péripéties en rencontres se découvrir lui-même. J’ai donc choisi le format du monologue qui me plaît tant, pour faire revivre cette véritable odyssée. J’aime cette idée que les hommes se retrouvent autour du feu pour écouter des contes depuis la nuit des temps. Dans un monde où le consumérisme et la soif de richesse parasite tout rapport à autrui et au spirituel en général, l’histoire de Cabeza de Vaca nous ramène à notre propre désir intime.

Quel est mon destin ? Quel est l’homme que je veux être ? A quoi rêvons-nous ? Au-delà du personnage historique, Alvar est un symbole intemporel car il va à contre-courant de son époque et nous lègue une magnifique preuve d’humanisme au milieu de cette période de destruction.

Alexis MONCORGÉ – auteur

Le mot du metteur en scène

Je vais vous raconter une histoire… »
Vous vous souvenez du frisson éprouvé quand nous étions enfants ? La première page d’un nouveau livre ? … Un rideau de scène qui s’ouvre ? … C’est une invitation au voyage qui ne se refuse pas, surtout quand elle vient d’Alexis Moncorgé qui nous entraîne dans les aventures épiques et bouleversantes d’un officier catholique espagnol, parti pour l’Amérique dans une expédition désastreuse, qui va y perdre tout ce qui composait son identité et peut-être finir par y trouver son âme. Confronté à d’autres civilisations, d’autres croyances, d’autres amitiés, d’autres amours, au milieu de l’infernal cauchemar de l’arrivée des conquistadors espagnols sur les terres indiennes, il va ouvrir les yeux et accepter de voir.

L’Histoire qu’on nous enseigne se réduit souvent à une ligne directrice mais qu’est-ce que l’Histoire sinon la réunion d’une multitude de destins individuels ? Et lorsqu’un destin est aussi spectaculaire, échevelé et humain que celui qu’Alvar Nuñez Cabeza de Vaca, il faut qu’on vous le raconte ! Il faut qu’on vous embarque à ses côtés sur son vaisseau, que vous posiez les pieds sur le Nouveau Monde, que vous découvriez la tribu des Charrucos et la Cité du Désert. A votre tour, vous pourrez voir, et, je l’espère, donner à cette histoire unique une place dans votre vision de notre Histoire.
Finalement, qu’est-ce que mettre en scène, sinon donner à voir ?

Caroline DARNAY – metteuse en scène