Vole Eddie, vole !

Première le mercredi 18 septembre 2024

Soirées

Mercredi, jeudi, vendredi & samedi à 21h

Durée

1h20

Tarifs

38 € / 22 €
10 € pour les moins de 26 ans (par téléphone ou au guichet)

Attention

Les billets ne sont ni repris ni échangés et les représentations commencent à l’heure. Aucun retardataire ne peut être accepté dans la salle, pour ne pas perturber le bon déroulement du spectacle.

À propos

Dans sa petite ville anglaise, Michael-Eddie Edwards, est promis au métier de plâtrier, comme son père et son grand-père. Mais voilà qu’un soir, quelques minutes de télévision vont faire basculer le destin du garçon…
Entre humour et émotion, les trois comédiens interprètent vingt personnages pour raconter le destin magnifique d’un homme devenu une légende.
Après plus de cent représentations à travers toute la France, « Vole Eddie, vole ! » ou l’incroyable histoire vraie d’Eddie Edwards arrive enfin à Paris !
Et si croire en sa bonne étoile était la meilleure façon d’accomplir ses rêves ?

L’auteur a reçu le Prix Littéraire Armand Gatti 2024 pour ce texte, qui entre au répertoire de l’Éducation nationale.
Le spectacle a reçu le label « Olympiade Culturelle Paris 2024 ».

Avec Benjamin LHOMMAS, Sophie ACCARD et Léonard PRAIN

De Léonard PRAIN
Mise en scène Sophie ACCARD

Scénographie Blandine VIEILLOT
Lumières Simon CORNEVIN
Musique CASCADEUR

Autres spectacles à découvrir

Fair Play

Joué depuis le mercredi 05 juin 2024

Fair Play

Aïe

Première le mercredi 04 septembre 2024

Aïe

Presse

Trois comédiens généreux, une mise en scène pleine de malice, pour un hommage touchant à ce perdant magnifique. Un spectacle riche en rires et en émotions.

Le Parisien

Une bouffée d’air frais.

Le Monde

3 comédiens généreux, drôles et enthousiasmants.

Télérama

Touchant autant qu’hilarant.

L’Œil d’Olivier

Les mots de l’auteur et du metteur en scène

Vous connaissez Eddie l’Aigle ?
– Non, c’est qui ?
– Un Anglais complètement fou qui a tout fait pour réaliser son rêve de participer aux Jeux Olympiques. Il a découvert que la seule catégorie où le Royaume-Uni n’était pas représenté c’était le saut à ski. Alors, il s’est entraîné seul… sans argent, sans coach, sans rien d’autre que son obstination. Il a réussi à se qualifier pour les JO de 1988. Il a fini dernier mais il l’a fait. Une star, ce type !

Voilà les quelques phrases qui ont lancé l’aventure Vole Eddie, vole !. Cet échange, nous l’avons eu avec un ami norvégien lorsqu’il nous a fait visiter Oslo et son tremplin de saut à ski mondialement connu. Face à cette pente vertigineuse qui surplombe la ville, nous avons tout de suite voulu en savoir plus sur cet Eddie-là : comment peut-on décemment réussir à s’élancer sur un tremplin de quatre-vingt-dix mètres de haut dans le seul but de réaliser son rêve ? Il faut être vraiment malade pour prendre un tel risque sans entraînement ou presque ! Et il l’a fait ! Eddie est l’incarnation vivante de l’expression : « L’important dans la vie, ce n’est point le triomphe mais le combat ».
Ce combat, Eddie l’a mené sans relâche pendant de longues années. Peu de gens croyaient en lui, il n’avait pas les moyens financiers ou matériels pour s’entraîner comme les autres athlètes (sans argent, il passait la nuit dans sa voiture par moins vingt degrés avant de participer aux compétitions…).
Quelle détermination ! Et quelle abnégation… L’histoire d’Eddie est porteuse d’un message très fort : croyez en vos rêves, forcez le destin, et vous y arriverez. Ne soyez pas étriqués, accrochez-vous et foncez.
Au-delà du combat, ce qui nous a touchés, c’est toute la poésie qui ressort de cette histoire.
Réaliser à tout prix son rêve d’enfant sans jamais le remettre en question. A tous ceux qui se disent qu’ils n’ont pas l’opportunité de faire ce qu’ils veulent parce que… c’est le destin… Eh bien, prenez-le en main ce destin, et peut-être que dans quelques années vous vous remercierez d’y avoir cru.

Sophie ACCARD & Léonard PRAIN